Commençons par le commencement: Mon nom est Tina, maman de 2 enfants (3 ans et 1 an). Claudia m’a fait l’honneur de contribuer au blog de son beau projet. Je me réjouis de partager ici mes expériences avec vous.

Je tiens moi-même un blog depuis environ 3 ans. J’ai commencé à y écrire suite à la naissance de mon garçon car j’avais enfin un sujet autour duquel je voulais partager mon expérience. J’y partage mes astuces de maman en espérant aider d’autres mamans (ou papas) dans leur nouvelle aventure en tant que parents. Durant ces 3 années, j’ai beaucoup évolué, ma fibre écolo s’est de plus en plus développé et j’aimerais commencer ma contribution pour ce blog par un article au sujet de l’essentiel pour les soins du nourrissons (change et toilette) que j’ai déjà traité plusieurs fois sur mon blog et qui symbolise bien mon évolution.

Sur conseil de la sage-femme, j’ai utilisé le moins de produits possibles sur mes bébés durant les 3 premiers mois. Donc pas de savon, pas de shampoing et pas de crème. Juste de l’huile d’amande douce pour hydrater la peau après le bain et de la crème au zinc en cas de rougeurs des fesses. Pour laver les fesses de bébé lors du change uniquement de l’eau chaude avec des lingettes de gaze. On trouve ces dernières à la Coop ou à la Migros sous le nom « protège couches ». Là aussi, c’est la méthode qui m’a été montré par la sage-femme et aussi ce qu’ils utilisent à la maternité. Avec mon 2ème bébé, j’ai découvert le liniment. C’est un produit très utilisé en France, mais encore peu connu en Suisse. Il s’agit d’un mélange d’huile d’olive et d’eau de chaux. J’utilise ce produit pour nettoyer et hydrater les fesses de ma fille avec des carrés d’ouate en alternance avec l’eau ou en déplacement. On trouve facilement du liniment en pharmacie ou sur internet. Faites attention à choisir un produit avec une liste d’ingrédients aussi courte que possible. Ne faites pas comme moi qui ai acheté un gros stock de liniment Mustela avec une liste d’ingrédients beaucoup plus longue et donc bourré de composés inutiles : Aqua, Olea Europaea Fruit Oil, Calcium hydroxide, Caprylyl Glycol, Acrylates / C 10-30 Alkyl Acrylate Crosspolymer, Sodium Hydroxide, Sorbitan Oleate, Daucus Carota Sativa Root Extract, Zea Mays Oil, Tocopherol). Dans une optique « zéro déchets » que je suis entrain de découvrir (merci Bea !) les carrés d’ouate ou les lingettes de gaze peuvent aussi être remplacés par des lavettes lavables ou le joli kit très pratique Eco Chou des Tendances d’Emma.

Et les lingettes humides ? Elles ont l’avantage d’être très pratiques mais contiennent malheureusement tout un tas de produits chimiques dont on a pas forcément envie de tartiner le derrière de nos enfants (parabènes, phénoxyéthanol, méthylithiazolinone, PEG, etc.). Si vraiment on ne peut pas s’en passer, mieux vaut choisir les versions « sensitives ». Les lingettes Milette Sensitive ultra soft & care sont celles qui s’en sortent le mieux dans un comparatif réalisé par le magazine Bon à savoir en 2014.

Et les couches ? Bien sûr ce qu’il y a de plus écologique c’est les couches lavables. Mais je ne vais pas m’étendre sur ce sujet, car je n’ai pas eu le courage de me lancer dans cette aventure. J’imagine que Claudia pourra partager son expérience. J’ai pendant longtemps utilisé les traditionnels Pampers en pensant qu’aucune autre marque ne pouvait être meilleure pour garder bébé au sec. Mais depuis que je m’intéresse de plus en plus à l’écologie et que j’ai pris conscience de l’impact que peut avoir notre acte de consommation, il est exclu pour moi de donner un centime de plus à cette entreprise qui appartient à la multinationale Procter & Gamble (partenaire Monsanto et qui n’hésite pas à tester ses produits sur des animaux). Le meilleur compromis pour moi c’est les couches de la marque Pingo qui sont produites en Suisse à 15km de chez moi. Ces couches à base de cellulose certifiée « FSC Mix » ne contiennent ni parabènes, ni colorants, ni émulsifiants PEG, ni chlore et sont produites avec du courant écologique de manière neutre pour le climat.

Voici les articles correspondants sur mon blog :
Le premier : http://geekmama.ch/post/46418737928/lessentiel-pour-les-soins-du-nourrisson
Le deuxième : http://geekmama.ch/post/123979456760/le-soin-du-nourrisson

Et vous, arrivez-vous à vous passer des traditionnelles lingettes humides?

A bientôt !

PS: Les crèmes, savons et shampoings à utiliser au-delà de 3 mois feront l’objet d’un autre article.

Photo de Danielle MacInnes

Share on Facebook

Comments(0)

Leave a Comment